D’où viennent les pierres précieuses ?

Les pierres précieuses et semi-précieuses que nous utilisons dans la création de nos bijoux sont importées du monde entier. Les pierres précieuses sont définies par la CIBJO (acronyme de « Confédération Internationale de Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des diamants, perles et pierres ») comme étant « des matériaux naturels non organiques », et, à l’exception des perles, ne proviennent que d’endroits très spécifiques.

gemstone map

Les pierres précieuses d’Afrique

Le Kenya, la Tanzanie et le Mozambique disposent de grandes ressources en rubis, saphirs, tanzanites, alexandrites, aigues-marines, rhodolites, grenats tsavorites et tourmalines. Il arrive fréquemment que les pierres soient nommées d’après leur provenance. Par exemple, la tanzanite vient de Tanzanie, et les tsavorites viennent du Parc National de Tsavo, au Kenya.

Madagascar, qui est une grande île située au large de la côte sud-est Africaine, est l’un des plus gros fournisseurs mondiaux de saphirs, ainsi que d’aigues-marines, de quartz, de morganites, de tourmalines, de tsavorites, de grenats démantoïdes et de labradorites.

Madagascar sapphire

Les pierres précieuses d’Asie

C’est à Myanmar, en Birmanie, que sont produits 90% des rubis du monde. On y trouve également des spinelles, des péridots, des grenats, des cordiérites et du jade impérial (qui est principalement importé vers la Chine).

L’Inde mine principalement de la pierre de lune, de la cordiérite, de l’aigue-marine et du grenat.

Quant au Sri Lanka, pays surnommé « Le coffre au trésor de l’Océan Indien », il regorge de grenats, de zircons, de tourmalines, de béryls, de topazes et de quartzs, et spécifiquement autour de Ratnapura. De nombreuses pierres précieuses sont récoltées au sein d’anciens lits de rivières asséchés puis recouverts de sédiments au fil du temps, et ne se trouvent être découvertes que de nos jours.

River deposit

Pierres précieuses d’Amérique

On trouve de nombreuses pierres précieuses colorées au Brésil, telles que des tourmalines, des améthystes, des topazes, des béryls, des morganites, des aigues-marines, et des quartzs. Malheureusement, les mines de tourmaline de Paraiba sont presque totalement épuisées, d’où la forte valeur qu’ont tendance à prendre ces pierres de nos jours.

Le Chili est quant à lui un très gros producteur de superbes lapis-lazulis bleus.

Pierres précieuses d’Australie

L’Australie est le plus gros fournisseur mondial d’opales, qui existent dans un large éventail de couleurs, allant des opales blanches aux bleues en passant par les noires, les plus éblouissantes et colorées de toutes les sortes d’opales.

Pierres précieuses d’Europe

La Russie dispose de vastes réserves minérales, dont des mines de grenats dermatoïdes et d’alexandrites.

Quelle est la différence entre les pierres précieuses et les pierres semi-précieuses ?

Traditionnellement, il existe quatre pierres considérées comme “précieuses” : il s’agit des diamants, des rubis, des saphirs et des émeraudes. Historiquement, ces pierres étaient considérées comme précieuses car elles étaient les plus rares et possédaient la pureté et les couleurs les plus extraordinaires, ce qui expliquait leur prix plus élevé.

Les pierres semi-précieuses doivent également être dures et durables, et posséder des caractéristiques spécifiques en termes de brillance, de pureté et de couleur. Ces pierres comprennent la famille des quartzs tels que les améthystes, les citrines, les amétrines, les quartzs roses, les topazes et les grenats, ainsi que les turquoises, les tanzanites, les spinelles, les alexandrites, les péridots et les tourmalines. Les perles, les pierres de lunes et les opales sont également considérées comme des pierres semi-précieuses.

La distinction entre pierres précieuses et pierres semi-précieuses est uniquement apparue au 19ème siècle, mais les temps ont bien changé depuis, et une petite mise à jour de ces standards pourrait sans doute être effectuée ! Par exemple, de très importants dépôts d’améthystes ont été découverts au Brésil et en Uruguay au 19ème siècle, l’améthyste a donc perdu beaucoup de sa rareté, et sa valeur a chuté ! De la même façon, de très gros gisements de diamants sud-africains  ont été découverts en 1870, et ont menacé d’inonder le marché du diamant et de leur faire perdre de leur valeur, avant que DeBeers n’entre dans la danse. Ce cartel d’importance contrôle aujourd’hui la qualité et la quantité des diamants produits afin de maintenir les standards d’excellence de cette superbe pierre précieuse.

Diamond mine

Lorsqu’il s’agit de prix, les pierres semi-précieuses de la plus haute qualité peuvent atteindre une valeur aussi haute que celle des pierres précieuses traditionnelles, tout particulièrement si elles sont rares, telles que les tourmalines de Paraiba, les rhodolites et les péridots.

Comment choisir une pierre précieuse

Comme le démontre ce bref énoncé, les pierres précieuses et semi-précieuses sont importées du monde entier. Elles sont minées, taillées et polies en fonction de la demande du marché des pierres précieuses utilisées pour la fabrication de bijoux d’exception.

La meilleure façon de choisir une pierre précieuse est de la choisir en fonction de votre préférence ou de celle de votre être cher en termes de couleur, de pureté ou de signification symbolique (comme dans le cas des pierres de naissance). C’est la meilleure façon de donner à une pierre et à un bijou une valeur émotionnelle qui en fera une pièce chérie sur toute une vie.