L’Histoire des bagues de fiançailles : Du fer au diamant

Les bagues de fiançailles ont une longue et intéressante histoire. Elles sont retrouvées pour la première fois dans des écrits historiques et des sites archéologiques datant d’il y a 2000 ans. Bien que l’apparence de ces bagues et les coutumes qui les accompagnent aient évolué au fil des siècles, leur finalité d’unir deux êtres pour la vie reste inchangé.

Les premières bagues de fiançailles

L’histoire suggère que les couples égyptiens et grecs échangeaient déjà des bagues au moment de leurs cérémonies de fiançailles. Mais la première preuve tangible que nous avons des bagues de fiançailles nous vient de l’Empire romain et du Royaume wisigoth.

  • Les bagues de fiançailles romaines (27 av. J.-C. – 1453 apr. J.-C.) – Les empereurs romains ont gouverné la majorité du monde connu pendant 1426 ans. Leur empire s’étendait du Royaume-Uni au Moyen-Orient.
    Roman engagement ringÀ cette époque, les mariées romaines recevaient deux bagues, une pour annoncer leurs fiançailles et une autre pour leur mariage. Les femmes des classes moyenne et inférieure recevaient souvent un simple anneau de fer et un autre d’or. Les femmes portaient l’anneau de fer lorsqu’elle s’occupait des tâches ménagères et l’anneau d’or lorsqu’elles étaient en société.Les femmes de classe supérieure, en particulier celles qui épousaient des hommes du gouvernement romain, recevaient des bagues plus élaborées, à porter en public. Ces bagues avaient souvent une bande d’or plus large et étaient parfois ornées de gravures, d’ivoire sculpté ou de petites pierres précieuses non polies.
  • Les bagues de fiançailles wisigothes (418 – c. 720 après J.-C.) – En 410 après J.-C., le roi wisigoth Alaric et ses armées ont combattu l’Empire romain. Ils ont saccagé Rome et au cours des huit années suivantes, les armées romaines avaient presque totalement quitté la péninsule ibérique. Dans le royaume wisigoth, l’artisanat de l’or a atteint de nouveaux sommets. Leur monnaie comprenait des pièces d’or gravées de mots et de représentations de personnalités. Les rois wisigoths portaient des couronnes d’or ornées de pierres précieuses et les dignitaires religieux portaient des croix et d’autres symboles religieux en or.
    Visigoth King AlaricLes femmes wisigothes portaient également des boucles d’oreilles en or serties de pierres précieuses et leurs bagues de fiançailles témoignent des progrès de l’époque. Les bagues de fiançailles wisigothes avaient des décors élaborés, dont certaines sont comparables aux décors de cathédrale, contenant pierres et verre grossièrement poli, en plus des gravures et des motifs sur leurs bandes.Visigothic gold and silver ringÀ la fin du règne wisigoth, les fiançailles étaient officiellement reconnues par le gouvernement et, selon le Code wisigoth, une fois qu’une bague de fiançailles a été donnée et acceptée, le lien du mariage ne pouvait être rompu, sous aucune circonstance.

Bagues de fiançailles en diamant

Quelques années après la disparition de l’Empire romain et des Wisigoths, Maximilien Ier, archiduc d’Autriche, propose à Marie de Bourgogne une bague de fiançailles sertie d’un diamant. Il a, non seulement, changé la vie de Mary avec cette bague et a aussi, sans le savoir, influencé l’institution que sont les bagues de fiançailles aujourd’hui.

Mary Of Burgundy Engagement RingPendant la Renaissance, le rôle des bagues de fiançailles reste inchangé, mais les diamants étaient rares, de sorte que seuls ceux qui possédaient une fortune considérable pouvaient s’offrir une bague en diamants.

Au milieu de l’ère victorienne, les mineurs ont découvert des mines de diamants en Afrique du Sud et peu après, ils se vendaient par millions chaque année. Du jour au lendemain, les bagues de fiançailles arborant des diamants sont devenues accessibles à tous. Mais 40 ans plus tard, la pratique des bagues de fiançailles a commencé à ralentir.

Quatre décennies après l’inondation du marché de la bijouterie par les diamants, les troubles politiques et l’instabilité économique ont commencé à faire des ravages en Europe, pour se propager lentement au Royaume-Uni, en Asie et en Amérique. Au XXe siècle, alors que les hommes devaient partir au front, les couples du monde entier se limitaient à acheter de simples alliances, en mettant de côté les bagues de fiançailles, dans un effort d’économie.

De Beers, l’une des principales sociétés diamantaires du monde, a remarqué que les bijoux en général ne se vendaient plus et que le marché du diamant était sur le point de s’effondrer. Ils ont alors élaboré un plan de marketing qui ramènerait définitivement les bagues de fiançailles en diamants au goût du jour.

A diamond is forever« A Diamond is forever ». Ces quelques mots, très justes, sont devenus l’accroche dans toutes les publicités de la maison De Beers. Pendant des siècles, les bagues ont uni le cœur de deux personnes pour toute une vie et maintenant couplées à un diamant, elles soulignent l’intemporalité et la perpétuité de l’amour.

La campagne de marketing de De Beers a rapidement permis de doubler les ventes de diamants aux États-Unis et a fait des bagues de fiançailles en diamants un symbole de l’amour et du mariage.

Bagues de fiançailles modernes

Les diamants continuent de jouer un rôle essentiel dans la création des bagues de fiançailles, mais d’autres pierres précieuses sont entrées dans la compétition. Ces autres pierres précieuses supplémentaires ajoutent de la beauté, de la valeur et de la signification. Voici quelques-unes des pierres précieuses qui peuvent être utilisées dans les bagues de fiançailles :

  • Saphirs —La princesse Diana et Kate Middleton, duchesse de Cambridge, étaient toutes les deux fiancées avec la même bague contenant un saphir bleu ovale entouré de 14 diamants solitaires. Les saphirs représentent la sagesse, le charme et la fidélité.Kate Middleton and Princess Diana Engagement rings
  • Rubis — créatrice de mode et femme d’affaires anglaise, Victoria Beckham, possède 14 bagues de fiançailles, toutes offertes par son mari, David Beckham, pendant 20 ans. L’une d’entre elles comprend un rubis ovale entouré de diamants blancs. Les rubis représentent la richesse et la protection.
    Victoria Beckham Ring
  • Émeraude —Il y a des années Jacqueline Kennedy, une icône éternelle de la mode, était fiancée avec une bague qui arborait une émeraude de 2,8 carats et un diamant légèrement plus gros. Plus récemment, Olivia Wilde a reçu de Jason Sudeikis une bague avec un diamant serti dans un halo d’émeraudes. Les émeraudes représentent l’esprit, l’éloquence et la prévoyance.
    Olivia Wilde Engagement Ring

Choisir une bague de fiançailles

La demande en mariage parfaite comprend le choix de l’endroit, cher aux yeux du couple, et de la présence ou non d’amis ou de famille. Plusieurs décisions doivent entrer en jeu avant de poser la grande question : « Veux-tu m’épouser ? »

Le choix d’une bague de fiançailles peut également être décomposé en trois étapes de base :

  1. Décidez du métal. Chez Beldiamond nous offrons de l’or jaune, de l’or blanc, de l’or rose et du platine.
  2. Sélectionnez les paramètres. Il existe plus de 10 sertis différents pour les pierres des bagues de fiançailles. Parmi les techniques les plus populaires, on trouve le serti solitaire, le serti clos et le serti halo.
  3. Choisissez les pierres précieuses. Notre entreprise propose des diamants, des rubis, des saphirs et des émeraudes.

Si vous avez des questions sur le choix d’une bague de fiançailles, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons heureux de pouvoir répondre à vos questions et de veiller à ce que vous receviez la bague de fiançailles de vos rêves, à un prix compétitif.