L’influence de la technologie sur l’industrie de la joaillerie

L’industrie de la joaillerie s’adapte lentement aux avancées technologiques qui ont d’ores et déjà révolutionné de nombreux autres secteurs industriels. L’impression 3D, la réalité augmentée, ainsi que la conception assistée par ordinateur font désormais partie intégrante de la réalité, et sont à la source d’une toute nouvelle façon de concevoir, de produire et de vendre les bijoux. Il semblerait même que de plus en plus de revendeurs en ligne doivent faire appel à ces nouvelles technologies s’ils souhaitent rester dans la course.

Augmented reality

Cette nouvelle tendance est riche de possibilités, tant pour les distributeurs de bijoux que pour les acheteurs. Les clients peuvent dorénavant customiser les designs à volonté, et même essayer virtuellement les produits finis. Mais les bénéfices de ces nouvelles technologies sont loin de ne pas se ressentir auprès des fabricants : ils bénéficient notamment de moyens de production plus économiques et plus polyvalents, ainsi que de modes d’expédition bien plus rapides. Il semblerait donc que la technologie représente véritablement la nouvelle frontière pour ce qui est du secteur de la bijouterie.

Une révolution pour l’acheteur

Augmented reality

Le fait d’acheter sur internet a toujours présenté un inconvénient majeur : les clients n’ont pas la possibilité d’essayer leurs bijoux avant de les acheter. Heureusement, cet aspect appartient dorénavant au passé. Aujourd’hui, la réalité augmentée permet de dépasser la limite du virtuel pour offrir une expérience d’achat en ligne aussi vraie que nature, permettant ainsi de résoudre quelques uns des défis auxquels doit faire face l’industrie du bijou dans sa transition vers le commerce digital. L’aspect le plus important dans la vente au détail est l’expérience du client, le fait de faire appel à la réalité augmentée est donc l’étape à suivre la plus logique.

Les logiciels de reconnaissance faciale ont connu un succès sans précédent auprès des industries du maquillage et de la coiffure. Dorénavant, la réalité augmentée permet aussi aux clients d’essayer des bagues, des bracelets et des colliers sans avoir à quitter leurs domiciles, et ce sans avoir besoin de rien d’autre que d’une webcam. Cette technologie permet de grandement faciliter le processus d’achat de bijoux en ligne. Sans oublier qu’elle y apporte un aspect des plus ludiques. Il s’agit donc d’une grande étape franchie dans le shopping en ligne, réduisant l’écart d’expérience entre la consultation d’un catalogue sur internet et la visite d’une bijouterie physique.

Les bijoux imprimés en 3D – L’étape à suivre

L’association des logiciels de conception assistée par ordinateur et des procédés d’impression 3D devient de plus en plus courante. Les avantages que cela représente pour les designers sont nombreux et faciles à identifier : les temps de production sont raccourcis, il est facile d’apporter des corrections en cas d’erreur et le processus de création permet d’inclure une quantité fabuleuse de détails des plus précis. Les bijoux en or, en argent, en bronze, en cuivre et en laiton sont crées via Lost-Wax Printing and Casting. Cette technologie repose sur les techniques d’impression 3D ainsi que sur les procédés traditionnels de moulage du métal. Les pièces produites sont donc beaucoup plus variées, complexes et personnalisables.

Lorsque l’on évoque les avantages de l’impression 3D dans la création de bijoux, il est clair que les économies de main d’œuvre et de ressources sont phénoménales, tant pour l’acheteur que pour le vendeur. Sans oublier que les clients font partie intégrante de la création des pièces, et ce en temps réel. Pour la toute première fois, les clients peuvent prendre part au processus de création du bijou qu’ils ont choisi dès le départ. Cet aspect rend sans aucun doute l’expérience d’achat à la fois beaucoup plus personnelle et beaucoup plus intéressante.

3D printing

Le client potentiel doit commencer par choisir parmi les différents métaux (platine ? or blanc 18 carats ?) et pierres (saphir ? aigue-marine ? émeraude ?) afin de mettre en valeur le diamant de son choix. Cela signifie que le client dispose littéralement de centaines de possibilités de design parmi lesquelles choisir.

Quels sont les avantages de cette technologie ?

Après le processus de customisation, les choses deviennent plus techniques, mais tout aussi intéressantes. Le logiciel CAD/CAM crée un fichier digital parfaitement proportionnel. Cette étape permet d’éliminer l’erreur humaine de l’équation. Un modèle du bijou imprimé en 3D est ensuite fabriqué à partir de cire thermoplastique. Le métal choisi par le client est alors versé dans un moule conçu digitalement. Après quoi, les pierres sont ajoutées et montées sur l’anneau par un expert bijoutier en fonction des spécifications exactes fournies.

Il est clair que ce procédé enlève à la création de bijoux un bon nombre de ses étapes traditionnelles. En somme, cela permet de réduire les coûts et le temps de production. Cette nouvelle méthode de conception est très ingénieuse, et permet de transformer de façon spectaculaire cette industrie ancestrale.

CAD

Aujourd’hui, l’achat d’un bijou repose énormément sur l’expérience de l’acheteur. Les pièces individuelles ont un statut des plus symboliques, et les clients aiment à laisser leur marque personnelle lorsqu’ils achètent. L’association de l’impression 3D et de la réalité augmentée permet donc de sortir des designs classiques ou populaires. Les clients peuvent donc personnaliser leurs bijoux en fonction de leurs propres envies. L’usage d’un inventaire virtuel va bien plus loin que le simple fait de donner plus de pouvoir aux clients : il détruit toutes les frontières physiques des processus de conception et de fabrication afin de permettre la production de pièces légères, uniques et abordables.